Interview de Séverine, directrice adjointe de l’association 1 Maillot pour la vie

Redonner sourire et espoir aux enfants malades en réalisant leurs rêves de sport

L’association nationale toulousaine 1 Maillot pour la Vie compte sur le soutien de nombreux sportifs de haut niveau pour rendre visite à des enfants malades dans les hôpitaux, lors de goûters ou sur les terrains, autant d’occasions pour réaliser leurs rêves d’enfants. Des rêves qui les ont menés jusqu’aux JO et en Coupe du monde !

Ce sont ces moments de magie, d’échanges, ces rencontres avec les sportifs et les familles qui permettent de donner espoir et de soutenir les enfants malades.

Aujourd’hui Directrice adjointe, Séverine a rejoint l’association dès la fin de ses études et a mené de nombreux rôles et actions pour faire se réaliser des rêves d’enfants au quotidien. Elle nous raconte…

 

L’association a besoin de fonds. 

by SSC et le rugbyman toulousain Sofiane Guitoune soutiennent la cause d’1 Maillot pour la Vie à travers la vente du T-shirt BAD – Sofiane Guitoune.

À chaque achat du T-shirt, 20% sont reversés à l’association.

  • Pourriez-vous vous présenter et m’expliquer votre rôle dans l’association ? Severine Ramelet, 39 ans, je suis à l’association depuis 2005, ça fait bientôt 15 ans !  J’ai rencontré l’association par hasard. Je terminais mes études de Management du Sport à Toulouse et j’étais en stage au TFC. Lors de l’organisation du match pour AZF en 2005, 1 Maillot pour la Vie a été mise en avant parmi d’autres associations. À l’époque, l’association cherchait une personne pour son développement… et depuis je n’en suis jamais partie ! 

    J’ai commencé en tant que Chargée de mission. C’est-à-dire, faire le lien avec les hôpitaux de la région, les clubs sportifs, les bénévoles, les familles, pour faire connaître l’association et organiser des actions dans les hôpitaux et en dehors (coups d’envoi, rencontres avec les sportifs…).  Mon rôle consiste toujours à organiser des actions au profit de l’association (soirées, tournois…) et à trouver des partenaires.  

    En fait, lorsqu’on travaille dans une association, on est amené à passer par toutes les fonctions 😉 J’ai même été animatrice pour nos actions dans les hôpitaux pour un remplacement maternité. Aujourd’hui, je suis Directrice Adjointe depuis 3 ans.

     

  • Comment est née l’association et votre engagement personnel ?  

L’association a été créée en 2000 à Toulouse par notre fondateur Sam Essediri qui travaillais à l’époque au centre de cancérologie Claudius Regaud. Fabien Pelous a été notre 1er parrain sportif. On peut dire que c’est parti du rugby mais très rapidement, l’association est devenue omnisports. 

Au bout de 2 ans à peine, l’association a grandi à l’échelle nationale, et on faisait le “Tour de France” des hôpitaux !

Le but a toujours été le même : amener des sportifs et des personnalités dans les hôpitaux pour rendre visite aux enfants, leur donner un peu de joie et d’espoir en les aidant à réaliser leur rêve de sports.  

Notre bilan en chiffre aujourd’hui c’est plus de 7000 sportifs qui se sont déplacés, 25 000 enfants visités et pas loin de 15 000 rêves réalisés. 

 

  • S’il y avait une phrase / un crédo pour résumer la cause de votre association, quelle serait-elle ? 

“Le sport est un jeu, gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux ! “

On sait que l’on peut rien faire sur la maladie à proprement dite, par contre, on sait l’importance du moral dans la guérison, et notre action est là pour ça.

 

  • Avez-vous un exemple d’une ou plusieurs “action(s)” réussie(s) grâce aux fonds collectés ? 
Il y a tellement d’exemples  que c’est difficile d’en choisir un. Chaque collecte est associée à une ou plusieurs actions pour les enfants que ce soit des rêves sports ou des “goûters” dans les hôpitaux.

Je peux vous citer nos plus grands rêves : les JO de Londres en 2012, la Coupe du Monde en Russie en 2018, où nous avons pu amener des enfants accompagnés de leur parents.

On a eu des exemples formidables d’enfants, qui, après notre passage ont décidé de se battre et de se soigner alors que jusque-là ils avaient baisser les bras ! C’est grâce à des retours comme ça que l’on se bat au quotidien pour ses enfants.

 

  • Quels sont vos projets actuels ? 

En ce moment, nous menons des actions dans les hôpitaux, la semaine dernière à Nantes et Brest, cette semaine à Bordeaux, la semaine prochaine à Castres. Nous avons organisé une grande Braderie qui cartonne à Balma au profit de l’association. Nous avons notre soirée annuelle le 26 novembre prochain et c’est justement Sofiane Guitoune qui est le parrain cette année !  On prépare bien sûr les goûters de Noël de décembre. Tout en continuant des rêves les week-ends pour les enfants et leur famille !

 

  • Des projets futurs ? 

En 2020, l’association fêtera ses 20 ans. On aimerait marquer le coup en imaginant 20 goûters / 20 rêves exceptionnels avec l’Euro de foot qui aura lieu dans les capitales européennes ! On espère aussi organiser un concert caritatif avec des artistes toulousains comme les Cats on trees, Big Flo et Oli et leur papa, qui soutiennent l’association.

 

  • Quel message voudriez-vous faire passer aux futurs acheteurs d’un T-Shirt BAD au profit de la cause de votre association ? 

En achetant ce joli tee shirt, vous nous aidez à redonner le sourire aux enfants hospitalisés. Le nom de notre association n’a jamais aussi bien porté son nom 😉